Diaboliser l’extrème droite ne fait que la renforcer

Le résultat du premier tour des élections régionales n’est ni une surprise ni une déception pour moi. C’était attendu, je m’y attendais, c’est arrivé.

Urne_vote_France
Voici ma petite analyse qui vaut ce qu’elle vaut mais que j’ai mûri depuis quelques temps.


Pour moi le vote FN est le symptôme de la rupture profonde entre les élites ou du moins une certaine classe de la population et le peuple.

Tous les messages depuis des semaines tournaient autour de la diabolisation du FN, pour quel résultat? Un score historique… Les messages de qui? Des grands partis politiques bien sûr mais aussi et surtout de toute la presse, de tous les médias, de certains syndicats (dont le mien! ), même ma fédération de parents d’élèves s’y est mise…

À mon avis tous ces messages sont totalement contre productifs. Ils ne font que conforter le vote extrémiste. Aujourd’hui les gens ne voient que l’impuissance des politiques, des syndicats, des corps intermédiaires comme on les appelle.

Les médias ne relaient pas le désespoir du peuple, ils ne font que relayer ceux qui s’expriment et en particulier ceux qui s’expriment forts : les militants, les partisans, les grandes gueules, bref tous ceux qui ne votent pas FN. Il y avait beaucoup de monde dans la rue le 11 janvier dernier pour défendre la liberté d’expression, mais tous ceux qui n’étaient pas dans la rue, ils étaient bien plus nombreux, ceux qui se taisent, eux ils votent FN.

Le gouvernement qui veut réduire les libertés pour plus de sécurité, ça c’est une politique FN, pas une politique de gauche, mais c’est ce que veulent les gens. C’est inutile, inefficace mais c’est ce que veulent les gens, et certains votent FN, légitimés par ces mesures.
Le peuple s’en fou de la liberté, ce n’est pas ce qu’il veut aujourd’hui. Ce qu’il veut c’est vivre, sans crainte (du terrorisme), sans angoisse de l’avenir, en s’amusant, en élevant ses enfants, en profitant juste de l’instant présent. Les grandes valeurs, il s’en fou, comme on dit vulgairement : ce n’est pas ça qui fait bouffer. L’égalité et la fraternité, rien à faire, ce que veut le peuple c’est vivre.
La liberté, la solidarité c’est la cerise sur le gâteau, quand tout le reste va.

Là ça ne va pas, c’est donc le repli sur soi.

Alors évidemment, moi je ne suis pas d’accord avec ça, parce que je suis un militant, je crois en ces valeurs que je défends. Sûrement est-ce dû également au fait que je ne suis pas inquiet pour nourrir ma famille, que je ne suis pas inquiet sur mes fins de mois. Je ne suis qu’un privilégié par rapport à tous ceux qui angoissent….

Et après ça, que faire?

On ne peut pas rester sans rien faire et regarder la société décadente s’enfoncer dans la haine. Il faut agir, faire des propositions innovantes, accepter de tout changer, de tout remettre en cause car c’est le frein au changement qui cause cet immobilisme (c’est une lapalissade non? )

Des propositions il y en a, il suffit juste d’oser!

Par exemple, dissocier revenu et travail. Ça, ça serait une révolution. Pourquoi? Parce que le plein emploi n’existera plus. On ne peut laisser 10% (et demain bien plus…) de la population dans l’angoisse du lendemain. Les évolutions techniques et technologiques feront qu’il y aura de moins en moins d’emploi, qu’ils seront de plus en plus remplacés par des machines et que ceux qui resteront seront de plus en plus qualifiés (car impossible à faire faire par des machines). Ou bien on laisse une part grandissante de la population sombrer irrémédiablement dans la pauvreté ou bien on dissocie le revenu du travail. De toute manière, à ne rien faire, un jour ça explosera… La pauvreté sera telle que ça sera intenable.

Pour cela, par exemple, il y a le revenu de base ou d’existence.

Mais il y a bien d’autres propositions à étudier pour changer profondément notre société, l’adapter à notre époque et à ses évolutions.

Je vais encore passer pour un affreux gaucho, mais la clef est comme toujours dans un partage plus équitable des richesses.

0 commentaire

Réagissez

Twitter Users
Enter your personal information in the form or sign in with your Twitter account by clicking the button below.

Utilise Gravatars dans les commentaires - obtenez le votre et soyez reconnus !

XHTML : balises autorisées : <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>