Articles de la catégorie au parti socialiste

Au revoir PS bonjour PP !

Après quasiement 20 ans de loyauté, de débats, d’échanges, je quitte le Parti Socialiste.

0 commentaire

Résultats municipales : ce que j’en pense

Aujourd’hui était donc le 2ème tour des municipales. A Nanterre nous en étions privé, étant donné qu’une liste, celle que je soutenais officiellement, est passée dès le premier tour. Dans l’article précédent, j’avais parlé de la situation nanterienne, là je vais parler de la situation nationale. Alors évidemment je ne suis pas politologue, ni analyste […]

1 commentaire

Résultats des municipales à Nanterre : ce que j’en pense

Encore une fois, les municipales à Nanterre s’arrêtent après le premier tour. On peut s’en satisfaire, se dire que la gauche reste majoritaire ou bien qu’aucune alternative crédible existe. Je pencherai pour ma part pour les deux possibilités mais avec une légère prédominance pour la seconde. Il faut tout de même remarquer que le score […]

1 commentaire

Je suis décidémment à ma place…

Quand je vois l’actualité politique du moment, je me sens décidément bien là où je suis.tous les gens qui se plaignent, la démagogie des opposants, bref tout ce que je lis à droite comme à gauche me conforte dans les idées, et je vais essayer d’expliquer pourquoi Parmi les réformes phares du gouvernement du moment, […]

4 commentaires

Mon choix de Philippe Sarre comme premier secrétaire fédéral PS des hauts-de-seine

Voici un article consacré à la « toutouille » interne au PS, et en particulier sur le niveau fédéral, niveau assez mal connu et ô combien important. Il y a 5 candidats au poste de premier secrétaire fédéral PS des hauts-de-seine. Mon choix a été simple, rapide et sans hésitation : Philippe Sarre. Philippe Sarre est maire […]

0 commentaire

Oui, j’ai davantage confiance dans un gouvernement de gauche pour faire des réformes difficiles

On nous dit que le gouvernement de « gauche » commence à proposer les mêmes reformes que celui de droite en particulier sur le thème de la compétitivité : hausse de la TVA en échange d’une baisse des cotisations sociales (le terme de « charge » ne me plait guère) sur le travail. Ce que je vais dire va […]

0 commentaire

Votez pirate ou « Pour une fois je ne voterai pas socialiste »

Cette élection législative va avoir un goût tout particulier pour moi car elle va sacrer ma première infidélité au parti socialiste depuis bien bien longtemps. j’ai voté pour Hollande et c’était un choix de conviction, ça l’est toujours J’ai voté Hollande (et donc PS) pour les présidentielles par conviction, et je suis encore plus convaincu […]

Encore un mauvais coup des instances nationales (fédérales?) du PS à la section de Nanterre

Et bien voilà, le PS de Nanterre se fait une nouvelle fois ridiculiser par les instances nationales du parti. Mais pour la première fois, à cause de la désignation imposée d’un candidat pour les prochaines élections législatives. Nous avions davantage l’habitude de se faire refuser le droit de mener une liste distincte lors des municipales, […]

1 commentaire

Même les élus socialistes de Puteaux ont leur site

J’ai découvert aujourd’hui que les élus socialistes de Puteaux ont leur site : www.vivreensembleaputeaux.com et ils ne sont que 3 ! Comment se fait-il que les élus socialistes de Nanterre n’en ont pas ? (et ils sont 15 il me semble) Pourtant je leur ai déjà maintes fois suggéré… Chers élus socialistes de Nanterre, prenez exemple sur […]

2 commentaires

Besoin de gauche, mode d’emploi

Du blog de Pierre Moscovici

Commençons d’abord par une définition négative. « Besoin de gauche » n’est pas un courant de plus au Parti socialiste. A l’origine, c’est le titre d’une contribution, lors du Congrès de Reims, dont j’étais le Premier signataire, et qui militait, entre autre, pour un Premier secrétaire non candidat à la Présidentielle, pour un programme de travail du Parti, sur une ligne réformiste et européenne, pour des primaires ouvertes. Cette contribution rassemblait l’essentiel de « Socialisme et démocratie » – les amis de DSK – « Rénover maintenant » avec Arnaud Montebourg, elle avait vocation, avec Martine Aubry et « la ligne claire » de Gérard Collomb, Jean-Noël Guérini et Manuel Valls, et sans hostilité de ma part envers quiconque, a être la colonne vertébrale d’une majorité sociale-démocrate au Parti socialiste. On sait ce qui est advenu : le démantèlement volontaire, à la Rochelle,de cette contribution, qui avait pourtant rassemblé une foule considérable et enthousiaste, notre dispersion, l’échec du Congrès de Reims. « Besoin de gauche » n’est pas un courant, parce qu’elle n’est pas devenue une motion : elle est le rassemblement de ceux qui, avec moi, ont voulu prolonger la démarche. Mais cette association n’est pas non plus une « écurie présidentielle ». Il ne s’agit pas de promouvoir une candidature à l’élection présidentielle, dont la déclaration serait prématurée, tant l’échéance est lointaine, la situation politique incertaine, l’intérêt général encore difficile à incarner et même à discerner. J’ai dit ma disponibilité, je n’ai affirmé aucune certitude, je ne demande aucune fidélité aveugle, je revendique simplement la capacité à animer une famille de pensée. Celle-ci n’est ni un soutien sans réserve de la direction du Parti socialiste, ni un bâton dans ses roues. Nous n’avons pas, collectivement, pris parti lors du vote sur la Première secrétaire, les uns et les autres ont fait des choix différents, mais nous pensons tous que ce Congrès a été une occasion manquée. Notre attitude, la mienne, sont connues : loyauté au Parti, solidarité avec son action, liberté de ton et de pensée. Nous ne sommes là ni pour promouvoir une ambition, ni pour entraver une démarche collective, moins encore pour comploter ou déstabiliser ce Parti fragile.