Municipales à Nanterre : les choses se précisent

Nous sommes maintenant à moins d’un mois des élections municipales. L’actualité nationale ne manque pas d’évènements au vue des enjeux politiques actuels : quels résultats de la République en Marche, quel score vont faire les verts, y aura-t-il encore une gauche, le Rassemblement National va-t-il se faire réélire et gagner de nouvelles villes ?

Il est clair que l’entrée en jeu de la République en Marche bouleverse la donne et les repères. On peut reprocher tout ce que l’on veut à Macron, mais en tout cas, il aura réussi à donner un grand coup de pied dans la fourmilière en faisant quasiment disparaître les 2 grands anciens partis que sont le Parti Socialiste et les Républicains.

Et à Nanterre ?

Bien sûr, je suis de près ce qu’il se passe depuis les début des « grandes manœuvres ». Je pense que maintenant les éléments sont à peu près fixés et j’ai envie de les commenter. J’ai connaissance à ce jour de 3 listes qui vont se présenter. Il y en a sûrement d’autres, mais je n’en ai pas connaissance. Sur ces trois listes, j’y ai des connaissances, voire des amis et même parfois très proches. Il est donc clair que mon positionnement ne sera pas amical mais plutôt guidé par mes valeurs. Paradoxalement, je n’ai pas lu les programmes des uns et des autres. A ce niveau, cela ne m’intéresse pas. Je me base exclusivement sur les personnes, sur leur comportement et sur la connaissance que j’ai de la manière dont les choses se sont mises en places.

Le choix de Zacharia Ben Amar

Avant tout je voulais revenir sur le choix de Zacharia Ben Amar. Afin que les choses soient claires, je précise que Zacharia est un bon ami de longue date et que je lui ai toujours été loyal, même après avoir quitté le parti socialiste. Je l’ai vu à l’œuvre politiquement en tant que maire adjoint aux école à la place privilégiée qui était la mienne en tant que représentant local de parents d’élèves. Il a toujours été à l’écoute de la communauté éducative, tout en restant loyal à la position de la municipalité quand des décisions compliquées étaient à défendre. Je l’ai toujours vu loyal à ses idéaux de gauche qui ont fondé son investissement au Parti Socialiste.

Selon mes sources, proches du dossier, (et pas uniquement de Zacharia lui-même), Zacharia Ben Amar a été lâché, je dirais même trahi par le Parti Socialiste. La stratégie que Zacharia avait mis en place avec notamment Nanterre d’Avenir avait été validée par les organes décisionnaires du PS de Nanterre, les mêmes qui aujourd’hui lui reprochent d’avoir retiré le logo du parti et avaient fait voter une motion de défiance à son encontre. Je rappelle que cette stratégie de dissimulation a été mis en place un peu partout en France au vue des résultats électoraux calamiteux nationaux.

Comme le PS allait avoir beaucoup moins de postes sur la liste du maire candidat (puisque la répartition se fait aussi en fonction des résultats électoraux), les socialistes ont décidé de se battre entre eux et de lyncher le premier d’entre eux. C’est un peu une habitude au PS de Nanterre, dès qu’un socialiste a un peu de notoriété, on fait tout pour le sortir. J’appelle ça la stratégie Koh-Lanta : on élimine les meilleurs comme ça on est espère pouvoir vaincre les plus faibles lors du combat final. Cette stratégie satisfait pleinement le maire candidat (ne l’aurait-il pas encouragée?) car Zacharia était le seul socialiste qui avait un peu d’aura dans la ville.

Bref, en faisant ce choix, le Parti Socialiste de Nanterre a fini de creuser sa tombe. Comme d’habitude, les intérêts individuels ont primé sur l’intérêt du parti et sur l’intérêt des habitants de Nanterre. Pour ce qui me concerne, ce choix aura validé ma rupture définitive avec le PS. Je n’y étais plus depuis 2017, mais j’appréciais encore de m’y retrouver, de participer de temps à temps à des évènements festifs ou à des débats. Tout cela est maintenant terminé. J’ai été trop déçus par des personnes en qui j’avais confiance. Où l’on voit que le PS est tombé bien bas, c’est dans le livret de présentation des candidats de liste de Patrick Jarry, la secrétaire de section de PS (candidate et sensée représenter le PS Nanterre dans son ensemble) donne comme argument pour sa candidature « je m’engage avec Patrick Jarry parce que je ne veux pas que Nanterre tombe dans les mains de n’importe qui ». C’est ce que j’appelle un argument politique de haut vol…

Suite à son éviction de la liste par le PS, j’ai eu la chance de pouvoir échanger avec Zacharia de nombreuses fois. Il était profondément affecté par ce qui lui arrivait. Son investissement politique au PS et dans la ville avait été une grande partie de sa vie. Et il avait encore envie de travailler pour Nanterre et une trahison ne devait l’arrêter dans son élan. Et plusieurs fois je lui ai dit « s’il te plaît, ne va pas à En Marche! » mais il est vrai que le choix était limité.

Zacharia a donc fait le choix de rejoindre la liste investie par « En Marche! ». Je comprends son choix même si je ne l’approuve pas. D’autant qu’il n’est pas le seul a l’avoir fait, il en est de même de Rosy Stanislas, maire adjointe aux sport, que je connais bien également comme élue de mon quartier, le Petit Nanterre.

Zacharia, mon ami, je te souhaite bon courage dans cette nouvelle aventure, même si cette fois-ci je ne te suivrai pas.

Mais je vais voter pour qui moi ?

Mais du coup, je vais faire quoi moi ? A qui vais-je donner ma voix pour les 6 prochaines années ? Je vais déjà dire pour qui je ne pourrai pas voter.

Ceux pour qui je ne vais pas voter

« Ensemble Nanterre Avance » avec Camille Bedin (droite)

Je vais commencer par le plus simple. La liste de « droite », « Ensemble Nanterre Avance » avec Camille Bedin. Évidemment je ne peux pas voter pour cette liste, même si j’ai plusieurs connaissances présents sur cette liste. Mes valeurs de gauche, de solidarité, de partage des richesses, de laïcité m’empêchent de donner ma voix à cette liste.

« Nous sommes Nanterre » avec Adam Oubuih (LAREM)

Presque dès le début, ma relation avec ce candidat, Adam Oubuih, a été houleuse! Il m’a été présenté à la fête de la vie associative par une connaissance commune. D’entrée de jeu, je lui ai demandé s’il était « En Marche! » il m’a répondu qu’il représentait un collectif de citoyen indépendant de tout parti politique. Soit ! Mais quelques jours plus tard, j’apprends qu’il est investi par « En Marche! » pour les municipales de Nanterre. J’ai donc eu l’impression qu’il a cherché à me berner et j’ai horreur de ça. Mon opinion sur le personnage était donc fait.

Au delà de cette anecdote, et encore une fois, au delà des programme locaux, voter pour une liste investie par « En Marche! » reviendrait pour moi à valider la politique nationale engagée par Macron. Et ceci est au dessus des mes forces.

J’avais déjà reproché cela à Xavier Iacovelli, sénateur des hauts-de-seine, passé du PS à « En Marche! » dans le cadre des élections municipales à Suresnes. Mais je pourrais dire la même chose à Zacharia Ben Amar pour Nanterre :

Comment valider les ordonnances Macron sur le travail ? Je suis syndicaliste dans mon Entreprise, représentant du personnel et je vois les dégâts au quotidien de ces ordonnances dans les moyens de plus en plus réduits des élus du personnel (et pourtant je suis dans une entreprise qui en est plutôt mieux dotée que les autres)

Comment valider la politique éducative de Macron ? A part les classe à 12 (puis à 14) en CP et CE1 en éducation prioritaire, le reste est à jeter : reforme du BAC, Rythmes scolaires anéantis, CIO démantelés, moyens en baisse…

Comment valider la méthode Macron ? Je suis un social démocrate convaincu, je crois en la force et en la nécessité des corps intermédiaires. Le mouvement des gilets jaunes a montré leur nécessité. Chacun doit pouvoir se sentir représenté (même si on peut faire mieux) et on est encore loin de la démocratie participative.

Voter « En marche! » reviendrait pour moi à valider tout cela. C’est hors de mes forces.

« Nanterre pour Toutes et Tous » avec Patrick Jarry (Gauche)

Alors il reste la liste du maire candidat. Je dois bien le reconnaître c’est la liste dont idéologiquement je me sentirais le plus proche puisque c’est la liste du rassemblement de la gauche. De plus, globalement, je pense que la politique menée est positive, y compris dans le domaine de l’éducation. Mais… il y a un mais !

La manière dont a été traité Zacharia Ben Amar est pour moi totalement bloquant. Une de mes valeurs fondamentales est la loyauté. La trahison est rédhibitoire. Pourtant j’ai de nombreux amis sur cette liste : des gens très investis aux parents d’élèves avec moi mais aussi le parrain de mon fils !

De plus, et je le pensais déjà lors de l’élection municipale précédente, cela fait trop longtemps que c’est la même équipe qui est à la tête de la ville. Ceci crée des habitudes, des pratiques malsaines, une certaine forme de clientélisme, peut-être même de communautarisme. Que la même équipe soit réélue trop facilement (peut-être même dès le premier tour) n’est pas pour moi une bonne chose, ce n’est pas un bon message envoyé aux élus qui n’ont alors aucune raison de se remettre un temps soit peu en cause.

Il me reste le vote blanc

A ce stade je me dirige donc vers un vote blanc mais je ne connais pas encore les autres listes. Peut-être qu’une petite liste trouvera grâce à mes yeux d’ici là et me donnera envie de m’exprimer de manière plus concrète.

Peut-être aurais-je du monter une liste « Parti Pirate ! »

Gwen Écrit par :

Un commentaire

  1. Didier LOVERA
    17 février 2020
    Reply

    bonsoir,
    je crois qu’il manque des listes et une liste (au moins) à gauche, celle portée par La France Insoumise mais pas que. la passer aux oubliettes n’est pas bienvenu.
    et je rappelle que voter blanc est faciliter l’élection du majoritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter Users
Enter your personal information in the form or sign in with your Twitter account by clicking the button below.