Notre système démocratique est à bout de souffle

Aujourd’hui on constate que nos concitoyens participent de moins en moins aux élections, quelque soit le type d’élection.

Une des raisons (la principale à mon sens) est qu’ils ne se sentent plus représentés par les politiques, les représentants qu’ils sont sensés élire.

Comment se sentir représenté par une assemblée, des députés, qui représentent moins d’un tiers des votants (résultat 1er tour des élections législatives 2017 LAREM + MODEM) et donc moins de 16% des électeurs en prenant en compte que la moitié des électeurs se sont abstenus ?

Comment se sentir représenté par un président qui n’a fait que 24% aux élections (premier tour de l’élection présidentelle de 2017) soit un quart des votes exprimés, donc beaucoup moins de 20% des français et qui prend les décisions tout seul pendant 5 ans?

Il est évident que ce mode de scrutin rend un président de plus en plus tôt impopulaire dans son mandat puisque les 4/5 des citoyens sont en désaccord avec son projet dès le départ.

Il faut donc modifier en profondeur notre système démocratique :

  • supprimer le président de la république : tous les pouvoirs entre les mains d’un seul homme et n’ayant de compte à rendre que tous les 5 ans est plus proche d’un système dictatorial que d’un système démocratique
  • généraliser le système proportionnel intégral afin que chacun puisse se sentir représenté et n’ait pas l’impression que son bulletin ne serve à rien. Il faut lutter contre ce fameux « vote utile » si destructeur pour notre démocratie : on est davantage sur un vote contraint que sur un vote choisi
  • mettre en place le système de bulletin unique afin de donner la possibilité à chaque parti, à chaque mouvement de pouvoir être présent et représenté dans les élections
  • diffuser autant que possible le système de démocratie liquide qui permet à chaque citoyen de décider à chaque instant

Alors oui, cela signifie qu’il faut aller sur un système de consensus entre les différentes lignes politiques, de redonner une vraie place au débat démocratique serein et non conflictuel contrairement à actuellement avec une théâtralisation grandissante si nécessaire aux médias avides de petites phrases ou autres coups médiatiques.

Le parti pirate est porteur de plusieurs de ces propositions car il fait de la « redémocratisation » de notre pays une de ses valeurs.

Gwen Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Twitter Users
Enter your personal information in the form or sign in with your Twitter account by clicking the button below.