2e tour : voter ou ne pas voter ?

Faire barrage au FN au second tour, oui mais comment? Est ce plus utile de voter contre ou peut on voter blanc ou s’abstenir? Mais surtout, comment faire changer d’avis ceux qui veulent voter extrême droite?

J’en suis persuadé avec le FN, la démocratie est en danger, la liberté, la solidarité est en danger. Mais qui se sent concerné par ces risques? Ceux qui s’en servent, ceux qui en usent (comme moi, comme tous les militants), ceux qui à qui ça parle. Mais tous ceux qui ont peur, tous ceux qui sont désespérés parce qu’ils ne voient pas d’issu à leur situation, ils s’en fouttent de la démocratie, ils n’y croient plus, il s’en fouttent des libertés, ils ne peuvent en profiter, ils s’en fouttent de la solidarité, ça n’est que pour les autres.

Le FN s’est banalisé depuis que ces situations de peur de l’avenir, de précarité économique, de pauvreté se sont banalisés. Moi oui, je le reconnais, quelqu’un qui me dit voter Front National ne me choque plus, je me dis que c’est quelqu’un de désespéré, et qui a peur de l’avenir. Il n’a plus rien à perdre. Le vote FN n’est qu’un symptôme. Il est inutile de s’attaquer au symptôme mais aux causes du mal. Je pense que sincèrement la plupart des candidats apportaient leurs solutions, même François Hollande a voulu apporter des solutions, mais hélas sans succès, sans résultats probants et concrets. Ils faut changer de logiciel, il faut essayer autre chose. C’est pour cette raison que j’ai choisi Benoît Hamon aux primaires et au premier tour. Je suis hélas persuadé que le programme proposé par Emmanuel Macron ne vas rien résoudre et ne va qu’empirer la situation en particulier des plus précaires. Pourtant, je suis également persuadé que le programme de Marine le pen sera encore pire et pas uniquement sur le plan économique mais aussi sur le plan sociétal, démocratique, d’éducation et social.

Oui, au deuxième tour, surtout si son candidat n’y est pas, c’est un choix du moins pire. Le moins pire des deux est pour moi, et de loin, Emmanuel Macron, et donc je voterai pour lui.

Pourtant je comprends bien ceux qui veulent voter blanc ou s’abstenir. Je comprends que choisir entre libéralisme (assumé pour une fois) et fascisme, pour beaucoup de personnes est trop difficile sans avoir l’impression de se renier. Personnellement, je ne vous critiquerai pas sur ce choix.

Souvenez-vous pourtant qu’il y a un 3e tour, les législatives. En 2002, Chirac avait pu faire la politique qu’il voulait car il avait eu un ne majorité claire à l’assemblée nationale.

Voter Macron n’est pas un blanc sein sauf à lui donner une majorité ensuite à l’assemblée nationale, mais ceci est un autre scrutin.

Quant à dissuader ceux qui veulent voter FN je crains que ça ne soit peine perdue, en tout cas pour ce coup ci. Seuls des résultats concrets pourraient faire changer d’avis.

Quels résultats? Enlever les craintes sur l’avenir. Facile à dire… Donner des perspectives d’avenir, un projet qui fasse envie tout en étant accessible mais suffisamment riche en changements majeurs quitte à revenir sur des éléments structurants de notre société.

Enregistrer

0 commentaire

Réagissez

Twitter Users
Enter your personal information in the form or sign in with your Twitter account by clicking the button below.

Utilise Gravatars dans les commentaires - obtenez le votre et soyez reconnus !

XHTML : balises autorisées : <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>