Pourquoi je voterai pour Benoît Hamon à la primaire de gauche le 22 janvier 2017

S’il y a quelques temps on m’avait dit ça, que je voterai pour Benoït Hamon, je ne l’aurais pas cru et j’aurai même pris ça pour une provocation. Je me suis toujours considéré comme un social démocrate, j’ai longtemps soutenu les idées de DSK, de Pierre Moscovici alors maintenant me retrouver à aller voter Benoït Hamon peut apparaître comme un grand écart (et pourtant je ne suis pas connu pour ma souplesse!).

Benoit Hamon

Je dois bien l’avouer ce choix, je ne le fais pas de gaité de coeur car les soutiens de Benoît Hamon aussi bien au niveau national qu’au niveau local représentent tout ce que je n’aime pas en terme de personnalité en politique.

Alors pourquoi ce choix ?

Le terrain est bien celui des idées, et encore pas toutes les idées, mais les principales, c’est-à-dire celles qui ont trait au travail et en particulier à son avenir.

La raison principale : le diagnostique sur l’avenir du travail

Benoît Hamon fait exactement la même analyse que moi sur l’avenir du travail (cf l’article précédent de mon blog) : le numérique et la technologie va continuer à détruire progressivement de l’emploi et le chomage ne fera qu’augmenter dans les décennies à venir. La croissance restera atone et vouloir absoluement la faire grandir est peine perdue.

Il faut donc trouver une alternative, le travail ne pourra plus être l’alpha et l’oméga du développement personnel, de la manière de gagner sa vie. La valeur travail ne peut plus être promus puisque de moins en moins de personne auront accès au travail.

Les solutions proposées sont donc le partage du travail en incitant les entreprises à négocier une baisse du temps de travail jusqu’à 32 heures par semaine (sans maintien de salaire) et surtout la création d’un revenu universel (dit aussi « de base ») qui pourrait compenser cette perte.

Telle est la raison qui fera que je voterai Benoît Hamon à la primaire de la « belle alliance populaire ».

Une autre proposition qui m’intéresse concerne la légalisation du Cannabis. La repression sur ce sujet est inefficace et je suis également persuadé que légaliser permettrait de protéger les consommateurs et de diminuer drastiquement les marchés parallels et donc la violence qui en découle. De plus, l’alcool et le tabac étant déjà légaux, il me paraît cohérent de légaliser une drogue moins dangeureuse.

Suis je d’accord avec tout son programme ?

Et bien non, je ne suis pas d’accord avec toutes ses idées. Ainsi, sa volonté d’abroger la loi travail est pour moi une mauvaise idée. Ca serait revenir en arrière sur des avancées comme le compte personnel d’activité (CPA) mais aussi sur l’augmentation des possiblités de négociations pour les organisations syndicales. Il ne veut pas faire confiance au dialogue social en entreprise. C’est bien dommage.

Même si ce sujet est important, le projet du revenu universel et l’analyse sur l’avenir du travail l’emporte sur le reste. C’est la première fois que je vois un politique qui fait une proposition autant en adéquation avec mes idées, avec mes convictions profondes sur un sujet aussi vital que celui du travail. Ce n’est donc pas un choix, mais bien une obligation !

MEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 commentaire

Un commentaire

  1. Bonjour Gwen,

    Je n’irai pas voter le 22/01 pour ce qui pour moi n’est pas la primaire de la gauche mais plutôt le pré-congrès du PS pour savoir qui ramassera le parti après le désastre annoncé de 05/2017.
    Je te rejoins cependant sur le partage du travail qui me semble inévitable dans un avenir plus que proche ainsi que sur la légalisation du cannabis. Habitant une ville durement touchée par ce trafic, il est grand temps que le sang s’arrête de couler (une trentaine d’exécutions en 2016 liées à ce fléaux) et que les mères cessent de pleurer leurs enfants.

    Amitiés syndicales.

Réagissez

Twitter Users
Enter your personal information in the form or sign in with your Twitter account by clicking the button below.

Utilise Gravatars dans les commentaires - obtenez le votre et soyez reconnus !

XHTML : balises autorisées : <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>