Démocratie

L’été et les vacances sont souvent le moment propice à des réflexions de fond (quand nos jeunes enfants nous en laissent l’occasion bien évidemment! ), d’autant que les réseaux sociaux (et nos contacts) nous y incitent fortement.

photo par Theresa Thompson sur Flickr

photo par Theresa Thompson sur Flickr

J’aimerai ici vous faire part de la réflexion sur la démocratie (réflexion que j’ai déjà explicitée à quelques uns en privé en particulier sur les réseaux sociaux) et sur l’accès à la démocratie.
On voit depuis quelques mois (années) les printemps arabes se retourner vers l’obscurantisme (en particulier religieux), les pays démocratisés « de force » (suite à une intervention militaire extérieure comme l’Afghanistan, la Libye ou l’Irak) qui retournent eux aussi dans l’obscurantisme (la aussi religieux).Je pense que nous avons eu (nous occidentaux) une position beaucoup trop « colonialiste ». Nous avons voulu imposer une démocratie à l’occidentale à des pays à qui ce n’était probablement pas adapté ou qui attendaient autre chose.

Comme je le faisais remarquer sur les réseaux sociaux, nous autres Français, il nous a fallu presque un siècle pour arriver à une stabilité démocratique avec la 3e république (depuis la révolution française de 1789) et pourtant nous nous y étions préparés avec le siècle des lumières. Nous voudrions que ces pays qui ont quitté la dictature y arrivent en quelques mois/années ? Il faudra du temps, beaucoup de sang probablement, hélas… mais la démocratie ne peut venir que de la volonté des peuples, pas de l’extérieur. Et qui nous dit que la démocratie est le système parfait pour le bonheur de ces peuples ? C’est encore, à mon avis, très colonialiste comme pensée! Ce n’est pas parce que c’est adapté à nos pays occidentaux que c’est adapté pour tous les pays du monde (même si le mot «adapté» pour nos pays commence à ne plus convenir quand on voit le vote pour les extrêmes ou l’abstention).

Devenons humbles, ne pensons pas avoir la vérité pour tous les pays du monde, contentons-nous de nous occuper de NOTRE démocratie avant de donner des leçons aux autres (en tout cas par la force), laissons chaque peuple se défaire lui-même de son dictateur, de son obscurantisme, sinon il sera automatiquement remplacé par un autre. Telle est mon opinion…

2 commentaires

2 commentaires

  1. Cher Gwen’,
    je te félicite pour cette analyse qui a toujours été la mienne dès le début du printemps arabe.

  2. Ah tiens, il semblerait que les Grecs aient l’idée saute et grenue de voter prochainement pour la gauche radicale. L’escroc Juncker et son valet de chambre Moscovici s’inquiètent, la Feldmarschall Merkel pique une colère, son paillasson préféré François Hollande, en bon soumis qu’il est, devrait vite lui emboiter le pas. Vivement fin janvier qu’on rigole (ou pas).

Réagissez

Twitter Users
Enter your personal information in the form or sign in with your Twitter account by clicking the button below.

Utilise Gravatars dans les commentaires - obtenez le votre et soyez reconnus !

XHTML : balises autorisées : <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>