Je suis décidémment à ma place…

Quand je vois l’actualité politique du moment, je me sens décidément bien là où je suis.tous les gens qui se plaignent, la démagogie des opposants, bref tout ce que je lis à droite comme à gauche me conforte dans les idées, et je vais essayer d’expliquer pourquoi
Parmi les réformes phares du gouvernement du moment, je vais en citer trois dans lesquelles je me retrouve particulièrement

  • Le mariage pour tous
  • Accord national interprofessionnel
  • Les rythmes scolaires

Imprimer fcpe cfdt

Le mariage pour tous

Pour moi ce mariage pour les couples de même sexe a toujours été une évidence : pourquoi priver les homosexuels du droit de se marier (ou de ne pas se marier). Un couple homo pour moi fait parti de la société au même titre que les couples hétéros. Il en est de même pour l’adoption. Ça c’est pour le fond.
Pour la forme, j’ai vraiment eu le sentiment d’être dans le bon camp pendant les manifestations et les débats : celui du progrès, de la tolérance, et aussi du soutien aux plus faibles. Et je tenais à le dire, Christiane Taubira a été exceptionnelle pendant ces débats. Comme beaucoup, j’ai découvert cette femme à cette occasion. Elle a un punch, une répartie, une culture impressionnante.

L’accord national interprofessionnel sur la sécurisation de l’emploi

Je suis adhérent, militant, délégué syndical CFDT et je suis fier que mon syndicat ait participé à cette négociation, ait obtenu des avancées et l’ait signé. Pourquoi un tel enthousiasme?  Tout simplement parce que j’espère que cette négociation apporte avec elle une nouvelle méthode de travail, d’avancées sociales. Que d’autres syndicats comme la CGT ou FO soient contre c’est assez logique (même si c’est décevant pour la CGT pour moi) puisqu’ils ne sont pas dans la méthode de la négociation et du compromis mais dans le tout ou rien. Les bons accords à la papa d’antan, c’est bel et bien fini.
Je ne rentrerai pas dans le détail de l’accord, mais de ce que j’ai pu en lire, aussi bien du côté de ses partisans que du côté de ses opposants, je suis convaincu de la valeur des avancées de son contenu.

Les rythmes scolaires

Tout le monde semble d’accord pour dire que la semaine des 4 jours est une bêtises dans les rythmes de l’enfant, qu’il faut revenir à 4,5 jours.alors oui, c’est moins confortable pour les parents, pour les professeurs, le personnel non enseignant, pour les adultes en somme. Et alors? Ne veut on pas ce qu’il y a de mieux pour nos enfants? Ne voulons nous pas un maximum de chances pour leur réussite scolaire? Alors évidemment, il n’y a pas que ça à modifier, mais c’est une première étape, il y en aura bien d’autres.. alors oui, le changement n’est jamais simple, il va bouleverser des choses, c’est normal. Quelques syndicats enseignants sont contre la réforme ou sa mise en oeuvre et ont appelé à la grève. D’ailleurs, il est intéressant de souligner que la CFDT enseignants, le SGEN, n’y est pas opposé et n’a pas appelé à la grève… (décidément que je suis bien à la CFDT ! )
Je lisais hier un édito d’un grand quotidien régional qui était une attaque en règle contre la volonté d’immobilisme de la FSU principal syndicat enseignant qui est vent debout contre cette réforme. Nos enfants apprécieront…
J’appartiens aussi à une fédération de parents d’élèves, la FCPE, qui soutien elle aussi la réforme et incite le gouvernement à aller plus loin. Je me suis retrouvé un peu par hasard dans cette fédération de parents d’élèves (il n’y avait que ça sur l’école de mon fils), mais j’y suis bien : pour les réformes pour le bien des élèves, laïcité…

 

Alors voilà, militant FCPE, CFDT et aussi PS, car c’est ce dernier point que je n’ai pas encore abordé, je vais le faire dans cette conclusion.
Ce n’était pas gagné, mais oui, je suis réconcilié avec mon parti. Au niveau national tout d’abord : pour moi, jusqu’à présent, les réformes vont dans le bon sens, avec la bonne méthode. Une éminente membre du PS de Nanterre à rappelé lors de notre dernière réunion de section quelques fondamentaux, et je l’en ai d’ailleurs remercié : nous sommes un parti réformiste, non l’état (ou les collectivités locales) ne peut pas tout et ne doit pas tout, il faut laisser de la place aux citoyens par les corps intermédiaires (associations, syndicats, ONG), qu’ils prennent l’initiative, qu’ils prennent leur autonomie. Voilà en quoi je crois : discussion, négociation, gagnant-gagnant… il reste juste sur les questions numériques que j’attends avec un peu plus d’inquiétudes…
Au niveau du PS local ensuite : que j’aime l’équipe en place qui veut travailler et qui travaille, en particulier le nouveau secrétaire de section qui en veut et qui fait bouger notre section. Pas un soir, une journée sans un message avec des idées, des actions, voilà un parti politique comme j’aime, et avec des débats. Merci Christophe, ne lâche rien!  Dommage qu’Isaac ne soit plus là pour voir ça, je suis sûr que ça lui aurait plu.
Alors oui, je suis bien là où je suis : FCPE, CFDT, PS, tout s’enchaîne parfaitement.Les mois et années à venir promettent d’être passionnantes!

4 commentaires

4 commentaires

  1. Bonne année Gwen ! 😉
    C’est ma petite blague à « la Hollande » 😀

  2. Très bien Gwen , il faut le dire quand ça va dans le bon sens et je partage ce que tu as écrit . J’ajouterai juste un autre point : J’ai participé aux atelers du changement organisés par le PS à Brest . Très bien organisés et des échanges super avec des intervenants venant de la rue qui ont su aborder leurs problèmes de tous les jours .Le PS a su leur donner la parole DD

  3. le jour ou le patronat rétabiera l’esclavage, la cfdt négociera et trouvera un compromis sur le poids des chaînes. Comme le PS d’ailleurs.

Réagissez

Twitter Users
Enter your personal information in the form or sign in with your Twitter account by clicking the button below.

Utilise Gravatars dans les commentaires - obtenez le votre et soyez reconnus !

XHTML : balises autorisées : <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>