Hommage

Parce que c’est aussi de la politique, parce qu’elle préférait les actes aux discours, voici l’hommage que j’ai rendu. A une femme exceptionnelle…

Maman,
Je sais que tu n’aimes pas les grands discours, donc je vais en faire un petit…

toute ta vie a été tournée vers les autres.
Bénévolement tu t’es battue pour les causes auxquelles tu croyais. Il y eut ton investissement politique jusqu’à te faire élire conseillère municipale ici, à Landerneau en 1995 pour un mandat. Mais ton combat pour les autres, le plus important, a été la lutte contre l’alcoolisme et ton investissement sans borne dans le mouvement Vie Libre et ceci depuis 1983 qui fut l’année d’un grand tournant dans ta vie.
Professionnellement, tu as été enseignante au lycée professionnel ici, juste à coté, où tu apprenais le secrétariat à des élèves de plus en plus difficiles.
puis tu a eu l’opportunité de travailler pour Vie Libre au bureau départemental du Finistère. Tu as eu la chance de pouvoir combiner ta compétence organisationnelle avec l’idéal d’entraide que porte Vie Libre.

Vie Libre et ses valeurs d’amitié et de solidarité ont porté nos vies, nos enfances et adolescences à tous les trois, ont forgé nos personnalités. Puis, alors que nous quittions tour à tour la maison, Vie Libre t’a apporté Bernard et le bonheur. Je sais que pendant ces plus de 12 ans de vie commune (dont 11 ans de mariage), vous avez été heureux. Pendant cette dernière année de maladie tu as été soutenue sans faille par Bernard. Il aura été près de toi jusqu’au dernier instant.
Bernard, pour le bonheur que tu as apporté à notre mère, pour tout ce que tu as fait pour elle, pour ce soutien sans faille, nous te sommes reconnaissant pour toujours, et, tu le sais, tu fais, et tu feras toujours partie de notre famille, tu es pour nous un 2ème père.

Maman, tu as toujours été présente, en faisant toujours bien attention de ne jamais t’imposer dans nos vies. Tu as su toujours nous écouter sans jamais nous juger. Tu prenais toujours tout très à cœur, mais sans jamais le montrer. Tu nous as toujours soutenu dans nos projets, sans jamais les remettre en cause. Tu nous as toujours fait confiance même dans les moments où les choix étaient difficiles. Une mère en somme, mais une mère idéale. Nous n’aurions pu rêver une meilleure maman. Tu nous manques, on t’aime.

(image par J. & G : http://www.flickr.com/photos/spacelion/2176376/)