La gauche unie dès le premier tour… une défaite pour la diversité

Bon et bien ça y est, ce que je redoutais est arrivé. Le parti socialiste national et fédéral ont « imposé » que le parti socialiste de Nanterre fasse une liste unique avec le parti communiste. Ce n’est pas une surprise, ça fait des semaines qu’on sentait la pression.

Quoi rajouter à ça ? C’est une grosse déception de ma part, je ne vais pas pouvoir aller devant les Nanterriens leur expliquer mes idées, défendre la vraie gauche, celle qui sert aux gens, pas celle trop coincée sur son idéologie qu’elle ne voit plus la réalité en face et qui n’est plus crédible aux yeux des citoyens.

J’ai expliqué en section ce soir que je ne participerai plus à cette campagne, que maintenant j’allais tourner la page et me concentrer sur le congrès à venir. Car, et c’est ça l’important, du moins aujourd’hui et pour moi, c’est le débat d’idées, savoir quel parti socialiste nous voulons demain, quel parti socialiste saura faire face et faire des propositions crédibles à nos concitoyens, à tous les niveaux de responsabilité. C’est aussi à ce congrès que devra être décidé si oui ou non cette satanée « union sacrée de la gauche » doit rester la règle. Si c’est la cas et que le PS ne prend pas en compte la réalité d’aujourd’hui, je saurai ce qu’il me restera à faire…

14 commentaires

14 commentaires

  1. encore un effort:
    je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à ce que la gauche se réunisse au premier tour; dans votre discours on voit bien que vous ne voulez du PC que comme force d’appoint à une politique social libéral. Encore un petit pas et peut être qu’un jour vous rejoindrez E le Touzé et la droite

  2. Pourquoi est-ce que systématiquement quand on dit qu’on ne veut pas du PC et qu’on avance des idées différentes, il faut tout de suite se faire cataloguer à droite ? Je vous félicite pour votre ouverture d’esprit, ce n’est pas avec vous que la gauche va beaucoup évoluer… Lisez-mieux mon article, et vous comprendrez que ce que je veux, c’est que les Nanterriens puissent exprimer un choix à gauche (n’y a-t-il pas une différence entre le PC et le PS ? personnellement je pense que si). Sans ce choix, et comme on veut leur imposer une vue unique de la gauche, ils risquent de se détourner vers d’autres qui, au moins, proposent une alternative… Je le répète, un non choix est mauvais pour la gauche et pour la démocratie en général…

  3. Je suis de votre avis, c’est dommage car ce n’est pas cohérent : plusieurs socialistes critiquent vertement la gestion du maire. Quelle cohérence peut-on attendre d’une telle équipe ?Que comptez-vous faire si vos idées ne sont pas prises en compte ?

  4. Cher Gwenael,
    tu poses des questions importantes qui méritent mieux que des invectives gauchistes.
    Pourquoi l’Union de la gauche à Nanterre dès le premier tour ?
    D’abord il y a la prise en compte des réalités locales. Les élections mesurent l’influence des différentes formations politiques.
    Lors des élections cantonales et législatives, celles qui se rapprochent le plus des élections municipales, les candidats du PC sont arrivés largement en tête.
    j’ajoute que pour pouvoir proposer une alternative à gauche à Nanterre, il faut au moins trois éléments :

    un leadership capable de porter avec succès nos couleurs aux élections municipales ; donc porté par une dynamique électorale.
    une stratégie à long terme qui permettent d’enraciner le parti socialiste, notamment dans les quartiers populaires et de montrer ses apports politiques dans la ville. Il y en a mais on ne les voit pas assez.
    Enfin, le rassemblement de toute la gauche non-communiste autour d’un candidat PS est une condition indispensable. Or, ni les Verts, ni le MRC, ni les radicaux n’ont suivi le PS dans sa stratégie d’autonomie.

    Le National et le fédéral n’ont fait que constater les difficultés d’une démarche d’autonomie. Dans ces conditions, la seule stratégie responsable était celle de l’Union dès le premier tour.

    Il faut être lucide, ces conditions n’étaient pas réunis en 2008.
    Le seront-elles plus tard, ça, c’est à vous de le décider.
    Enfin j’espère que tu continueras à t’investir car Nanterre et le PS ont besoin de militants de ta qualité.
    La politique, c’est aussi porter ensemble des idées et des combats, à moyen et long terme.

  5. je peux comprendre votre insatisfaction, mais je ne vois pas sur votre site des propositions concrètes pour une autre gouvernance à la mairie de Nanterre du coté du PS. Moi je propose que se créée une direction du développement durable, que l’on puisse interroger directement via le site internet de la mairie les directions administratives. C’est des propositions concrètes d’amélioration de la vie citoyenne et je pense une ouverture d’esprit.

  6. moi qui voulais te faire signe avec un encouragement pour la liste du ps, j’arrive trop tard à ce que je vois… entièrement d’accord avec toi sur la question de l’union d ela gauche au premier tour, surtout à nanterre, bien que n’étant pas spécialement sympatisant socialiste..
    mais bon…

    à une prochaine fois, ça fait longtemps que tu m’a pas croisé avec une chemise jaune, d’ici qu’elle devienne orange d’ici peu d’ailleur

    le ptit xavier 11 ans plus tard

  7. Petite blague !
    Il y a de nombreuses années, avant 1989, à l’époque du bilan globalement positif en URSS de Georges Marchais, un Polonais en visite à Paris s’inquiétait de ce que le PC en France atteigne des scores importants entre 15% et 20%.

    Il lui fut répondu par son interlocuteur français que c’était un vote volontairement extrême, majoritairement contestaire, et que les vrais communistes ne représentaient que 5% de la population.

    Et voici sa réponse :
    Ah ! c’est comme chez nous alors. Mais chez nous ils ont le pouvoir !

    Eh bien, à Nanterre aussi ! C’est pour cela que depuis 73 ans les socialistes n’ont jamais osé se compter à Nanterre, et que depuis cette date, la démocratie se fait en pratique par cercles concentriques, qui fait que les communistes ne sont pas officiellement communistes (voir leurs tracts), et que tout se décide en bureau municipal (maires adjoints), là ou les communistes sont bien sûr majoritaires….

    A quand un peu de courage et la démocratie à Nanterre ?

  8. Cher Alexis,

    vous parlez de la nécessité, pour pouvoir proposer une alternative à gauche à Nanterre, d’"un leadership" et "le rassemblement de toute la gauche non-communiste autour d’un candidat PS". Vous précisez par ailleurs que "ni les Verts, ni le MRC, ni les radicaux n’ont suivi le PS dans sa stratégie d’autonomie."
    Plusieurs questions:
    *Pourquoi le rassemblement devrait il toujours se faire autour du candidat PS? Il me semble que sur Nanterre Mme Le Touzé est beaucoup plus charismatique que M Marchal. De plus elle, elle a su se montrer courageuse face aux communistes, lors des dernières élections (en ne se ralliant pas au second tour justement parce que les questions de gouvernance n’avaient pas été réglées, le PCF refusant l’application des règles de la proportionnelle)et durant les 7 dernières années où elle s’est retrouvée dans l’opposition de gauche. Pendant 7 ans elle n’a jamais critiqué le PS…qui lui ne s’est pas géné de la railler.

    * Dernièrement les Verts ont participé aux réunions de la gauche ainsi que le PRG, à l’invitation des Verts. Comment voulez vous que le PRG se rassemble derrière vous alors même que vous l’avez ignoré jusqu’à présent?

    Votre stratégie hégémonique ne vous amenera qu’à des alliances politiciennes pour garder des postes et non pas à une réflexion avec ceux qui montrent depuis 7 ans déjà qu’ils savent réellement s’opposer à la main mise du PC sur Nanterre.
    Estelle Le Touzé se retrouve aujourd’hui avec ceux qui partagent réellement le pouvoir, discutent au delà des étiquettes politiques et qui demain se battront réellement pour l’intéret de TOUS les nanterriens.
    Nanterre est une ville riche, plus de 220 millions d’euros de budget: pourtant trop peu de nanterriens bénéficient de retombées de cette manne financière. Est-ce ce à quoi ont droit les gens vivant dans des villes de gauche (depuis plus de 70 ans je le rappelle)?
    Vous avez le droit de défendre cette idée. Ma ville souffre trop pour que j’apporte mon soutien à la majorité actuelle PC-PS, dite de gauche.
    Cordialement

  9. Réponse à Farid :
    libre à vous de ne pas soutenir la liste de gauche, mais il me semble utile de rappeler quelques faits :
    1 M Creuzet a été le suppléant de M Montillot pendant de nombreuses années, ors que je sache M Montillot était d’un anticommunisme virulent
    2 M Creuzt a mené la bataille contre la gauche lors des dernières élections en conduisant une liste de toute la droite.
    Que M Le Touze s’allie avec une personne de droit, libre à elle, mais c’est quand même pour mener une politique de droite. Bonjours les dégâts dans le futur.

  10. Cher Gérard,

    1) pourquoi nous parler du passé? Il me semble que M Montillot est parti il y a bien longtemps.

    2)selon la rumeur il y aurait une liste UMP en préparation sur Nanterre. Je n’ai pas entendu Monsieur Creuzet dire qu’il comptait s’allier avec l’UMP.

    3) J’ai vu que Monsieur Creuzet présentera sa liste vendredi 25 à 20h30 à la salle des congrès. Nous verrons bien s’il y a tant de personnes de droite que ça. Mais vu un de ses tracts il y a de tout: ancien socialiste, nouveau centre, verts, MoDem. Des gens qui se rassemblent pour défendre Nanterre et TOUS ses habitants.

    4) Personne n’a parlé de mener une politique de droite à nanterre. Monsieur Creuzet veut mener une politique qui bénéficie à l’ensemble des nanterriens: fin du clientélisme dans le recrutement, transparence dans l’attribution des logements…

    Si l’état dans lequel se trouve nos quartiers vous convient tant mieux. Mais quand on se dit de gauche on ne peut pas accepter cette situation. Etant donné que l’alternance ne s’est pas produite depuis bien longtemps à Nanterre, cet état des lieux ne relève que de la responsabilité de la majorité actuelle, dite de "gauche".

    Et puis attendons le programme pour voir s’il ressemble à un programme de "droite".

  11. estelle le touzé

    Bonsoir à vous. Puisque "Madame Le Touzé" est interpellée par Gérard, permettez-moi de répondre avec des exemples.
    -Laisser construire une gigantesque usine de chauffage urbain à 300 m des HLM du Petit Nanterre quand, même le commissaire enquêteur (et pas seulement E Le Touzé) affirme qu’elle est inutile et dangereuse. Est-ce de droite ou de gauche ?
    -Ne pas se battre pour que les dépôts pétroliers du Chemin de l’Isle – site classé SEVESO – soient mieux répartis entre les territoires plutôt que d’être concentrés à Nanterre. De droite ou de gauche ?
    -Laisser mourir l’association RELIEF qui s’est démenée des années durant, au service de la promotion des sciences et des techniques auprès des enfants nanterriens de toutes catégories sociales, au motif que la ville ne lui a rien demandé. Est-ce de droite ou de gauche ?
    -S’indigner 3 mois avant les élections du scandale des attributions de hlm par l’office départemental. Est-ce de droite ou de gauche ?
    On continue ?????
    Je suis résolue à construire une nouvelle offre politique, enfin débarrassée des jeux stériles de partis qui servent seulement à conserver des nomenklatura – de droite ou de gauche -. Je parie sur les talents et sur les désirs d’innovation de l’action publique de la nouvelle équipe que nous avons constituée ensemble, Pierre Creuzet et moi-même. Quant aux grincheux et aux frustrés. Qu’ils nous rejoignent et promis, ils retrouveront l’envie de rire et de militer pour de belles causes.

  12. J’aimerais croire Madame Le Touzé, mais avant j’attends les éventuels désistements?
    Si depuis 70 ans Nanterre est à gauche c’est peut-être aussi parce que les électeurs renouvèlent leurs confiance aux équipes successives.
    J’aurais aimé voir Mme Le Touzé à l’agora Mardi 5 pour discuter des transports…
    En revanche je note son désir de "cohabitation " dans une nouvelle offre politique.
    Je suis preneur. Vive la gauche, le centre et les verts.
    JP-Naif

  13. Et moi j’aimerais bien connaitre la position d’Estelle sur le ralliement du modem soit avec la droite UMP soit avec le PS en fonction des villes, comme si la politique de droite et de gauche pouvait être la même, c’est une façon comme une autre de brouiller le message politique.

  14. Bonsoir,

    juste un élément de réponse à Gérard sur les alliances du Modem. François Bayrou l’a bien expliqué jeudi soir sur la 2 (émission "A vous de juger") : on s’attend, dans les prochains mois, à un tsunami politique tel qu’il faudra tout reconstruire, avec toutes les bonnes volontés. Quand le bateau coule, on ne se demande pas si celui qui vous aide à écoper est de droite ou de gauche. Il y a de gens de qualité dans les deux camps, des gens honnêtes, compétents et sincères qui font du bon boulot à l’échelle locale. Rebsamen à Dijon, Juppé à Bordeaux sont de ceux-là. On peut imaginer de travailler demain avec eux.

    C’est la même chose à Nanterre. Oui, Creuzet est historiquement du centre-droit. Oui, il était à l’UDF et a été l’un des chefs de file de l’opposition à la gauche PC-PS. Et alors ? La liste qu’il propose aujourd’hui est 100% nanterrienne et rassemble à des places éligibles des personnes issues de la gauche : PS, Verts, MRG… Il offre enfin cette alternative crédible que le PS n’a jamais su ou jamais osé proposer à ses électeurs. Il donne aux Nanterriens une vraie chance d’échapper au PC sans pour autant tomber à droite. De mon point de vue, c’est une chance inespérée que nous devons absolument saisir ! Sinon, c’est reparti pour 6 ans de Jarry avec le PS comme supplétif-godillots, comme Marie-Laure Meyer et même Marchal l’ont dénoncé avec virulence ou lassitude.