A Nanterre, le PS doit partir seul aux municipales au premier tour

Je vais revenir sur un sujet qui me tient particulière à coeur (surtout en ce moment) et que j’ai déjà abordé dans un article précédent.

Je le dis comme je le pense, je suis contre la sacro sainte union de la gauche dès le premier tour à toutes les élections et en particulier aux élections municipales.

Si plusieurs partis politiques existent, c’est bien parce qu’il existe des idées différentes, des tendances différentes. Il est donc normal que chacun aille expliquer aux citoyens ses convictions, ses idées, ce qu’il propose et que ceci soit sanctionné par un vote. C’est, il me semble, le fonctionnement normal d’une démocratie. C’est pour cette raison qu’existe le scrutin à deux tours. Le deuxième tour est fait pour que les forces politiques qui peuvent s’entendre le fasse afin de gouverner ou de diriger leur collectivité.

A Nanterre, ceci s’applique, et c’est d’autant plus important que depuis des décennies, la gauche a toujours été une et indivisible. Si les Nanterriens de gauche sont en désaccord avec cette gauche, que leur reste-t-il ? N’est-il pas important que plusieurs gauches existent, annoncent leurs idées, afin que les citoyens puissent choisir laquelle leur correspond le mieux ? Ceci permet au deuxième tour, parce qu’il faut rassembler pour gouverner, de partir sur les orientations qu’auront choisi les citoyens et pas celles qu’auront prémachées des accords de parti.

Il faut tout de même remarquer que, Bizarrement, il n’y a qu’aux municipales qu’on tient absoluement à cette unité, dans tous les autres scrutins, il parait « naturel » que chaque parti politique y aille sous ses propres couleurs, y compris aux élections cantonales qui ont lieu le même jour que les municipales.

A une période où les partis politiques, et en particulier le PS, sont malmenés (avec Sarkozy qui veut piocher à gauche, avec le modem qui vient piocher à gauche, finalement les idées de gauches sont bonnes car tout le monde veut les piquer, y compris le centre et la droite) il est important d’affirmer notre identité social-démocrate, ce qui nous sépare du parti communiste, du modem et de l’UMP. A s’unir à tout prix, on en perd notre personnalité.

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi le parti socialiste national ou fédéral n’arrive pas à ces mêmes conclusions. Quelqu’un pourrait m’expliquer ?

1 commentaire

Un commentaire

  1. Je croyais que le PS de Nanterre avait déjà désigné leur candidat pour une liste à part depuis longtemps déjà ?
    monnanterre.typepad.fr/we…
    Je vous avoue que nous sommes plusieurs à ne pas bien comprendre…